Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Inventaire général du patrimoine culturel en région Picardie

L'inventaire général du Patrimoine culturel de Picardie recense, étudie et fait connaître le patrimoine urbanistique, architectural et mobilier de la région.

A la une

Visite jeu du quartier Saint-Maurice à Amiens

Dans le cadre de CONNEXIONS- les rencontres du numérique en Picardie, la direction de l’Inventaire et du patrimoine culturel a imaginé une visite-jeu du quartier Saint-Maurice d’Amiens.

A l’aide d’un parcours de jeu disponible au centre de documentation et d’un appareil mobile sur lequel vous pourrez télécharger un document numérique de visite, partez à la découverte d’un ancien faubourg d’Amiens.

Du 18e au 20e siècle, ateliers, fabriques et usines, dont de nombreuses teintureries, ont fait vivre le quartier. Nous vous proposons une balade et un jeu pour redécouvrir les traces, parfois discrètes, qu’elles ont laissées. A vous de jouer !

Télécharger le document numérique de visite sur votre appareil mobile.

 

 Horloge astronomique Beauvais



 La cathédrale Saint-Pierre de Beauvais, son quartier canonial

et son mobilier.

Découvrez les 3 dossiers architecture : le quartier canonial, la Basse-Oeuvre, la cathédrale et les 491 dossiers objets (décor mobilier, tapisseries, ornements liturgiques, trésor de la cathédrale...)

Lumière sur

Horloge astronomique (horloge édicule) dite de M. Vérité

DESCRIPTION

L'horloge est composée d'un meuble imposant en chêne qui mesure 12 mètres de haut, 5 mètres 12 de large et 2 mètres 82 de profondeur. Ce meuble est de style romano-byzantin et dispose d'une riche décoration de pointes de diamants, de roses, de fleurs de lys, de colonnettes, etc.

La répartition iconographique des sculptures ornant le meuble rappelle la tradition manichéenne des imagiers du Moyen-Âge : d'un côté le Bien et le beau avec des anges, des fleurs, des personnages souriants (partie gauche du meuble), et de l'autre le Mal et le laid avec des figures grimaçantes, des têtes de morts (partie droite du meuble). Le meuble compte 84 statuettes en bois dont 68 sont des automates, il se compose de trois parties distinctes : les cadrans, la cité terrestre, la cité céleste.

Le grand cadran

Le cadran principal qui est le plus grand de l'horloge, se situe dans la partie basse du meuble ; il est consacré à la mesure du temps que Dieu a créé pour les Hommes (les 12 heures du jour et les 12 heures de la nuit). Au centre du cadran prend place le Christ enseignant, de la main gauche il tient le livre des Évangiles et de la droite il fait un geste de bénédiction. Sur le livre apparaissent l'alpha et l'omega, symboles de l'éternité du Christ et du temps (du commencement à la fin des temps). Autour du cadran, les 12 Apôtres sont représentés dans des médaillons, et en-dessous figurent deux écus armoriés : celui du Pape Pie IX à gauche, et celui de Monseigneur Gignoux à droite.

Les cadrans de la façade antérieure

La baie du milieu comprend 11 cadrans en forme de guirlande situés sous le grand cadran. Ces cadrans donnent :

- les informations du comput ecclésiastique pour l'année en cours (cycle solaire, lettre dominicale, nombre d'or, épacte et indiction romaine),

- l'heure sidérale,

- l'équation du temps,

- la déclinaison du soleil,

- la longueur des jours et des nuits,

- les saisons,

- les signes du zodiaque,

- l'heure et la minute du lever du soleil,

- l'heure et la minute du coucher du soleil,

- le jour de la semaine,

- la planète qui donne son nom au jour de la semaine.

La baie gauche contient 6 cadrans donnant :

- la date (mois et quantième du mois, ainsi que saint du jour),

- les phases de la lune,

- l'âge de la lune,

- l'heure moyenne du passage de la lune au méridien de Beauvais,

- l'heure moyenne civile locale du méridien de Paris et de 8 grandes villes dont la longitude est à l'ouest de la capitale,

- les heures du lever et du coucher du soleil ainsi que l'heure du midi au méridien de Beauvais.

La baie droite contient elle aussi 6 cadrans, donnant :

- un calendrier perpétuel avec les saints et les fêtes religieuses fixes, ainsi que les dates de Pâques et des fêtes mobiles religieuses,

- l'âge du monde,

- le millésime de l'année courante,

- le siècle courant,

- l'heure moyenne civile du méridien de Rome et de 8 autres villes dont la longitude est à l'est de Paris,

- les phases de la lune et l'heure de son passage au méridien de Beauvais.

Les cadrans des façades latérales

Il y a 3 cadrans sur la façade latérale gauche, l'un étant un planisphère céleste indiquant l'état du ciel au nadir de Beauvais, le deuxième indiquant l'heure de la pleine mer et l'amplitude de la marée à l'abbaye du Mont-Saint-Michel et le dernier indiquant les éclipses du soleil visibles à Beauvais. Sur le deuxième cadran une petite animation montre un bateau voguant par beau temps, il s'agit de l'un des cadrans peint par M. Thierrée.

Sur la façade latérale droite, il y a aussi 3 cadrans, l'un indiquant l'état du ciel au zénith de Beauvais (planisphère), le deuxième indiquant l'heure de la plein mer et l'amplitude de la marée au château de Montorgueil (îles de Jersey) et le dernier indiquant les mouvements des planètes autour du soleil.

La Cité terrestre

La Cité terrestre occupe la majorité de la structure de l'horloge. La Cité présente une architecture crénelée à 8 tourelles. Plusieurs figures sont représentées dans cette cité, elles représentent les différents peuples de la Terre, mais aussi toutes les conditions humaines (marins, agriculteurs, soldats et religieux). On y aperçoit entre les deux tourelles basses de la partie gauche, le Pape Pie IX ; entre les deux tourelles basses de la partie droite prennent place : Auguste Vérité tenant un rouage, Piérart tenant le plan de l'horloge et en dessous Mgr Gignoux en habits d'évêque.

Sur les tourelles supérieures sont figurés 4 personnages de l'Ancien Testament : Adam, Noé, Abraham et Moïse. En dessous, il s'agit des 4 grands prophètes (Isaïe, Ézéchiel, Jérémie et Daniel) ayant annoncé la venue du Sauveur.

A la base des tours, sont représentés les symboles du tétramorphe. Au sommet de la cité terrestre un coq se dresse sur une croix fleuronnée, il rappel le reniement de saint Pierre mais aussi la phrase inscrite autour du christ dans le grand cadran : "Veillez donc, car vous ne savez quand viendra le Maître de la Maison, si ce sera le soir ou au milieu de la nuit, ou au chant du coq, ou le matin" (Marc, 13, 35).

La Cité céleste

La Cité céleste, dont la base est ornée de 3 tourelles, s'élève au-dessus de l'horloge. Au sommet, dans une gloire, figure le Christ. Il est entouré par 7 séraphins et il trône sur le globe terrestre. Marie et Joseph sont agenouillés à ses pieds ; entre eux, une croix rayonnante symbolisant la victoire sur la Mort et le Mal, ainsi qu'un livre ouvert ( le Livre de la Vie) sont figurés. Deux anges portant des instruments de la Passion (porte-éponge, couronne d'épines, lance et clous) encadrent le livre.

En-dessous, au sommet de deux tourelles, des anges s'apprêtent à sonner le Jugement Dernier, entre eux se tient l'archange saint Michel tenant la balance pour peser les âmes. Sous l'archange quatre personnages apparaissent à tour de rôle, à chaque quart d'heure :

- un enfant jouant au bilboquet,

- un adolescent étudiant dans un livre,

- un chevalier en armure,

- un vieillard tenant une bourse, symbole de sa richesse spirituelle.

Ces personnages symbolisent les différents âges de la vie et ce qu'ils apportent à l'Homme, le but ultime de la connaissance étant d'acquérir la Sagesse.

Au revers de la Cité, entourés par 7 séraphins, se tiennent la Vierge et l'Enfant. La Vierge terrasse le serpent, symbolisant le Mal, représenté entre Adam et Eve en prière. Cette représentation illustre l'idée théologique selon laquelle Marie, en donnant naissance au Christ, a permis le passage à la Nouvelle Alliance.

En savoir plus…